Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 10:14
Je fini de m'en remettre, et j'en ferais un post.
En attendant, sujet de dissertation du jour : "quelle est la pertinence de sauter à l'élastique en se bouchant le nez ?".

Merci de développer vos argumentations, parce que je ne comprends toujours pas ce qui à pu me donner ce réflexe, disons, très nicolien.





Partager cet article

Repost 0
Published by Nicopoi - dans Nico TV
commenter cet article

commentaires

soda 24/08/2009 02:39

Hypothèse : se boucher le nez lors d’un saut à l’élastique sert à ralentir la ventilation pulmonaire qui à son tour inhibe partiellement l'interconnectivité neuronale ce qui, in fine, évite d’avoir peur.

Nicopoi 09/09/2009 18:38


Soda, t'es trop fort pour moi ^^


Gourgandise 31/07/2009 03:38

Bizarrement je fais du parachute mais se jeter d'un pont ça me fout le jetons!Alors BRAVO!(Et effectivement, c'est un peu spé le bouchage de nez ;) )

Nicopoi 09/09/2009 18:40


Parachute, penser à rajouter le saut en parachute sur ma liste.


La Brunousse 30/07/2009 10:20

Haha... on m'en avait parlé de ce fameux saut le nez bouché...Magnifique réflexe Nico !!

Nicopoi 09/09/2009 18:41


Qui ? Qui ?


Ginie et son paillasson 28/07/2009 17:32

Y en a au moins deux qui se sont amusées (en filmant) ;)Quelle folie !

Nicopoi 09/09/2009 18:41


C'est un peu ce que j'ai pensé quand mon deuxième pied a quitté la planche.


Mado 17/07/2009 00:34

Nico, t'es un foldingo !!!!!!!

Nicopoi 09/09/2009 18:42


Tu découvres ?


choupiii 16/07/2009 12:52

Peut etre parce que tu es toujours le petit Nicolas qui se bouchait le nez avt de sauter du haut du gd plongeoir....

Nicopoi 09/09/2009 18:42


Sans le moindre doute ^^


AxSNatsume 16/07/2009 10:46

Rooh, ils t'ont pas fait la blague de mauvais gout :- "C'est bon là, je peux sauter ?"- "Ouais vas-y"*tu sautes*- 'NON ATTENDS, C'EST PAS ATTACHE !!!"

Nicopoi 09/09/2009 18:42


Il valait mieux, je serais mort en l'air.


Didier Guillion 15/07/2009 16:26

Espèce de grand malade, il faut être fou pour faire ça !
En tout cas on t'entends bien hurler, malgré le nez bouché...
Amicalement

Nicopoi 09/09/2009 18:43


Non, j'hurle une fois que j'ai vu que j'étais bien retenu par l'élastique ^^


Bôôh 13/07/2009 21:08

En général ce sont les gens qui ne savent pas nager qui se bouchent le nez (et parfois battent désespéremment des pieds. C'est la même sensation que plonger dans l'eau : un milieu qu'on ne maîtrise pas...Pour répondre à la question, effectivement ça ne sert à rien !

Nicopoi 09/09/2009 18:44


Grand dieux, je ne maîtrise donc pas l'air.
Zut.

:)


Coupe_Kolonel 13/07/2009 15:45

Nice, cette sensation de partir dans le vide. C'était comment ?

Nicopoi 09/09/2009 18:45


Abominablement atroce.

Un peu comme si tu te suicidais, quoi.