Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 12:17
Depuis une semaine, j'ai accolé à mon titre ronflant et prétentieux de responsable juridique d'OB celui de pédant et sulfureux responsable éditorial. Cela consiste à faire beaucoup de choses dont, entre autre, trouver des blogueurs pour faire des éditos sur des sujets d'actualité de leur ressort, et, dès fois qu'ils viennent à manquer, préparer moi même un édito, dès fois que je veuille me lancer dans la confusion des genres.

Et pour l'édito qui va paraitre incessement sous peu sur le Bac, que j'ai passé avec autant de succès il y'a 7 ans que Pyrrus n'a écrasé les Romains à la bataille d'Héraclée en - 280, bataille qui tirerait son nom contrairement à la légende non pas du lieu où elle se produisit, mais de la tête que fit l'aide de camps de Pyrrus en meme temps qu'il agitait la main genre épaté, en disant "Hé, raclée ..."

Oui, j'ai honte.

Voici donc cet édito, que vous n'auriez jamais du voir.
Je tiens à dire au passage que Tom a sérieusement contribué à assumer une part de son ridicule.





Demain, ce sont un peu plus de 600 0000 lycéens qui devraient à leur tour connaître cette très particulière sensation de « au secours, je veux m'enfuir de là » lorsque assis derrière leur bureau, ils verront entrer dans leur salle d'examen une personne munie de l'enveloppe contenant le premier sujet de la première épreuve du BAC.

Sans parler de ce qu'ils éprouveront lorsqu'ils auront le fameux sujet directement posé sur leur table.

Ce stress, subit tous les ans par les candidats, est particulièrement entretenu par les générations déjà passées par les affres du Bac (probablement pour se venger d'avoir connu elles mêmes ce bizutage). Durant ces dernières semaines, elles n'auront pas manqué de marteler aux lycéens des grandes vérités telles que « tu dois avoir ton Bac », « aujourd'hui on ne peut rien faire sans le Bac », ou encore la remarque effroyablement vexante par anticipation : « de toute façon, aujourd'hui, le Bac ils le donnent... »

Et je m'adresse là directement aux candidats de demain : faire manger vos fiches de révision à l'auteur de ces répliques n'est pas une solution.

Non, et cent fois non, le Bac n'est pas donné. Il exige encore et toujours une maîtrise du stress, de la concentration, du travail… et du sang-froid, car, quand on a les yeux rivés sur leur trotteuse, on se demande, au fur et à mesure des épreuves, comment fait le voisin pour noircir autant de brouillons, s’il est normal d’avoir terminé de répondre aux questions en 1h au lieu de 3 et enfin si on arrivera à recopier le brouillon de 6 pages dans les 15 dernières minutes.

Seuls conseils utiles aujourd’hui : détendez-vous dans cette ultime journée, arrêtez de programmer vos calculatrices scientifiques (et oui, on l'a tous fait…), et prenez un bon bol d'air frais avant les épreuves de demain.
Bon courage à tous !

Nicolas - OB

Note : Profs, Instits, si vous avez publié sur le sujet du Bac, faites vous connaître en commentaires !De même, nous recherchons des contributeurs pour un édito sur la fête de la musique. Candidats au Bac, s'abstenir, vous avez des révisions à terminer, vous.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nathalie 23/06/2009 15:17

"_ Mlle Nathalie, vous ne donnez pas l'impression de vous sentir concerner par votre Bac ?" fut l’événement  déclencheur de mon rush de bachotage ; suivi de l'inéluctable frénésie de fiches de révisions, d’heures de fourchettes à plancher - glousser - pause clope, à la bibliothèque du quartier, le tout noyé dans du café. Je serais presque aller brûler de l’encens pour optimiser ce fameux Bac. Pas plus tard que ce matin à bas bruit, je nageais, encore au milieu d’une dissertation d’éco, et bruits de paquets de chips des plaisants voisins bacheliers. Niveau baignade, c’était plus la brasse de la grenouille, que le crawl. Demain rebelotte. Je m’attendais à tout un foin, genre le Saint Bac sacré, mais ça fait plutôt penser à une semaine de contrôles bâtards.

Nicopoi 10/09/2009 12:50


Note bien, moi c'est en droit qu'une fois une chargée de td m'a regardé dubitative en me demandant "Monsieur Nicopoi, pensez vous vraiment être bien fait pour le droit
... ?"

Eh ben oui, tiens.


Sophie Duc 18/06/2009 11:40

Moi, je me manifeste pour la fête de la musique, et si ce n'est pas là, c'est que je n'ai encore rien compris, ce qui ne serait pas nouveau... Donc, oui, pour la fête de la musique, je serai présente de toutes mes forces comme chaque année, que ce soit à Montpellier pour aller voir Birdy Nam Nam et Gui Boratto (qui est quand même l'événement de ce 21 juin, mais qui se trouve malheureusement être un dimanche, pas cool) ou à Avignon, avec tout plein de trucs différents, notament du rock chrétien (il parait qu'il faut voir ça une fois dans sa vie), une scène électro et pleins de petits trésors à dénicher... Donc si vous êtes interessés par ma participation, je suis là, hep m'sieur, présent!!!

Nicopoi 10/09/2009 12:51


Une autre fois, quand je lirais mes comms pas 6 mois trop tard :)


Drashiv 18/06/2009 08:34

Sans le bac on fait rien mais avec pas grand chose de plus, ah si on à le droit de s'inscrire à la fac et de passer des concours, pour le coup un peut plus dur que le BAC.mais rassurez vous le bac c'est pas si dur que ça sauf pour S spé Maths mais bon eux c'est des maso donc... tant mieux pour eux^^Un conseil pour ceux qui voudrait aller à la Fac si vous êtes du genre à avoir un mal fou a vous remmetre dans le bain après deux mois de quasi-vacances( sous entendus ceux qui n'arrivent pas à bosser sans être en cours, ce qui n'est pas une tarre la preuve j'en suis), EVITEZ, pour peut qu'il y'ai une grève comme cette année...

Didier+Guillion 17/06/2009 17:30

Un petit zero en trop sur le nombre non ? Ce serait plutot 600 000 ?Amicalement