Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 16:35

 

 

 

« Libre ! Je suis Libre ! »

Brune partant pour le week-end à Montpellier essayer des habits atrocement monstrueux sur la demande insistante d’une amie à elle peu désireuse d’avoir de la concurrence le jour de son mariage , le Nico se retrouvait l’espace de quelques heures désespérément seul , contraint par la force des choses de passer un samedi soir décadent et arrosé .

Ca a été très dur , laissez moi vous le dire .

J’appelais Mat , tout joyeux à l’idée de faire une soirée entre potes qui finirait honteusement mal , acceptant à l’avance le risque de : finir couvert de feutre , probablement à poil , le boxer calciné dans un coin après qu’un ami ait voulu en tester sa vitesse de combustion , et des photos compromettantes circulant sur le net en moins de temps qu’il n’en faut à une Paris Hilton pour faire la pute pour une marque de détergents (par exemple) .

Mmm ? Ca sent le vécu ? Ben tiens .

« Rrrrmiow ! »

Je surnomme Mat par Matou , d’ou le fait que je fasse la chatte en chaleur quand je l’appelle . CQFD .

« Mmmpff … Nico , on a fait la bringue hier (la soirée ou je me suis couché à 22h07 , ndrl) , ce ne sera pas possible ce soir . »

J’attendais d’avoir raccroché pour feuler , le poil plus hérissé qu’au réveil .
Ce qui n’est pas peu dire .

Restait Jeremy , toujours assez dispo pour sortir , quoiqu’il ait à mon grand regret l’effroyable défaut de systématiquement rester sobre quand je ne suis déjà plus que le reflet d’une bouteille de whisky achetée chez Lidl , et encore .

J’allais le retrouver à son domicile en sortant du boulot (à 22h , putain .) , et nous émigrions vers chez moi , lui une bouteille à la main , la mention « vin de la soif » (authentique) sur l’étiquette laissant augurer un vin prometteur .

… J’ai passé mon début d’après midi à chercher l’adresse mail de Lidl pour leur suggérer d’intégrer ce « grand cru » dans leur catalogue .

Une fois que Clément et Jerem avaient passé une bonne heure à flinguer notre samedi soir à étudier consciencieusement leur projet de migrer en Inde cet été , me laissant pendant ce temps la m’emmerder prodigieusement en compagnie de « vin de la soif » , nous prenions la direction du « Pv » , ou selon Clem se trouvait une fille carrément bonne vu son enthousiasme à la retrouver un charmant petit concert .

En partant du principe que mes souvenirs puissent êtres exacts , il me semble qu’après un vif coup d’œil à la salle peuplée de mines patibulaires casquettées beuglant sur des sons s’apparentant de loin , très loin à un commencement de langage primitif , il ne s’était pas passé 6,5 secondes avant que nous soyons repartis pour des contrées moins austères .

Tout en buvant au goulot quelques décilitres de « vin de la soif » , pour se (re)donner du courage , évidemment .

Nous passions devant « pause café » . Là , Clément se faisait happer par un ami serveur , qui nous entraînait dès lors à fêter la fin de son service en nous servant une tournée de bière se mariant franchement difficilement dans mon estomac avec la vinasse détestable et le whisky frelaté que j’avais déjà ingurgité courageusement .
Nous n’allions pas spécialement nous attarder , une vive envie d’aller me pendre me prenant quand j’apprenais que le serveur portant mon prénom mais faisant deux fois ma carrure n’avait que 20 ans .

Heureusement , « vin de la soif » était la .

Nous atterrissions enfin (et donc) au café populaire , lieu témoin d’un nombre considérable de mes débauches passées (et futures , probablement) , et où , au grand dam de Clem et Antoine , j’allais commander une petite caisse (« pour commencer ») de bières afin de démontrer qu’on peut toujours être jeune et frais à presque 24 ans , ben tiens .

(...)

… Je me suis réveillé à 14h50 , les yeux en vrac et la barbe hirsute , à moitié habillé de la chemise de nuit de ma brune .

Je n’avais d’autre choix que d’évoquer cette vision d’horreur absolue pour prouver à cette dernière que non , je ne suis pas sorti avec un transsexuel poilu hier soir et qui aurait porté sa chemise de nuit , mais que c’est bien moi qui l’ait souillé de mes (tendres) poils .

De quoi la rassurer , en somme .




Le couple est la condition de vie la plus effroyable qui soit , à l’exception toutefois du célibat . Churchill
(si si , vérifiez (pas trop) !)

bleues.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Drashiv 06/08/2008 15:56

Oulà je vient de me relire après avoir poster et de m'apercevoir que j'ai oublier une partie de la citation de mon cher paternel je recommence : Vivre à deux c'est régler à deux les problèmes qu'on aurait jamais eu tout seul. saleté de MAC power book G4 à la noix j'arrive pas à taper avec cette bouse mais je m'égare enfin j'avais surtout en vie de pester un peut mort aux macs, vaste programme comme dirai l'autre... encore que...

Nicopoi 26/08/2008 14:32


Mac, c'est pas un peu la honte ?
Non ?

Se faire des ennemis les possesseurs de Mac, ok je raye, ca c'est fait.


Drashiv 06/08/2008 15:48

Vieux sujet sur le quel je rajoute un ptit com (tu as vu Nicolas j'ai pas mal avancer depuis hier... et mon patron ne m'a pas tuer il venait pour autre choses... bref) un truc que mon père m'as souvent dit au sujet des couples en présence de ma mère, je suis modérément convaincus qu'elle adore cette remarque : vivre à deux c'est régler les problèmes qu'on aurait jamais eu tout seul. Je sais papa la piquer à quelqu'un mais je sais plus qui donc...c'est de papa évidemment!

Nicopoi 26/08/2008 14:32


Seul, on a pas de problèmes, c'est sur.

... mais ce que l'on se peut faire chier.


Fanette 13/05/2007 22:24

Rejoignez nous blogueurs afin de diffuser ce message en grand nombre de façon à ce que l’Opération Alexandre soit diffusée dans la France entière, merci pour Alexandre et ses parents ! Affichez une bannière de soutien ! http://fanette316.typepad.fr/absolute/2007/05/opration_alexan.html

meg 13/05/2007 18:52

cette définition du couple d'après Winston, elle correspondrait pas à celle de la démocratie?:-P