Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • Le Petit Nicolas mais en Plus Grand à Montréal
  • : Imaginez seulement que le Petit Nicolas soit devenu Grand ... Les aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur, aujourd'hui en poste à Montréal.
  • Contact

On Air

Visiteurs Uniques depuis Octobre 2005

 

Il y a    personne(s) sur ce blog

 

Think Different

Imprimez vous les deux premières saisons du Petit Nicolas mais en plus Grand :

Cliquez ici pour télécharger
 la saison 1 
la saison 2

C'est gratuit et ca ne pique pas les yeux ...
___l__aide....jpg

Archives

Me suivre sur Facebook/Twitter



Requêtes Insolites

Présentation du Blog

Bienvenue sur le blog du Petit Nicolas mais en Plus Grand !

Ce blog présente les navrantes aventures d'un ex étudiant en droit gaffeur et étourdi, sous la forme de petites histoires tirées de la vie réelle et tournées monstrueusement en auto-dérision. Depuis Juin 2011, le blog traite de mes nouvelles aventures au Canada et de mon installation à Montréal. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu les anciens posts pour comprendre les nouveaux, ceci étant, et si c'était par la fin du blog que tout commençait ?

Alors pour reprendre depuis le début : 31 Octobre 2005 - Halloween et moi

Bonne lecture !
Nicopoi@GrandNicolas.com
11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 15:21


J’en avais déjà vaguement parlé dans un des premiers posts de mon blog , mais je pense que entre le fait que mon style ait quelque peu évolué depuis , et que ma capacité à réduire à néant mon quota de crédibilité auprès de mes lecteurs ait pris des propensions pharaoniques , cela vaut la peine de revenir s’étendre la dessus quelque peu .

Après tout , j’en suis plus à un ridicule près .



Vous !
Oui , vous , râleurs invétérés , qui vous plaigniez des affres des transports en communs , qui , quand ils ne sont pas bondés au point de vous donner l’impression de ressembler à cette masse étrange coincée entre deux pains et que Mc Donald assure être de la viande mais oh on me la fait pas à moi , sont peuplés de psychopathes qui eussent ils croisés la route de Hitchcock , se seraient retrouvés couverts de plumes tout un film à faire « croâ croâ » .

Et au moins , ils auraient permis de rendre effrayant un des plus consternants films d’horreur que j’ai vu de ma vie .

Non mais sans blague .

Sachez , tas de zigomars à roulettes , que je vous déteste , et méchamment en plus . Et cette haine odieuse dont je vous gratifie n’est bien évidemment pas du tout due à une jalousie sans équivoque , hypothétiquement nourrie par le fait que dans mon humble jeunesse , je n’ai pu vivre que dans d’abominables centre ville que sont Paris 15ème et Toulouse Jean Jaurès , ce qui me contraignait à marcher , contrairement à vous , chanceux banlieusards de pacotille .

Sérieux , les inconnus sont des amateurs .

Marcher . Mais si seulement vous saviez , ras d’égouts , quel calvaire endure un Nico , lorsque , dans un moment de courage éhonté ou d’inconscience suprême (au choix) , ce dernier se décide à parcourir une distance à pied .

Faut dire , ca a mal commencé dès le départ , comme bien souvent . Petit ,mes parents ne cessaient de me reprendre , me reprochant cruellement de marcher comme Donald Duck , ce qui pédagogiquement était non seulement désastreux , mais psychologiquement conséquent : j’ai certes perdu l’habitude de marcher comme un canard , mais je reste aussi aisé financièrement que l’infortuné canard .

Sans doute l’origine de l’expression « avoir du plomb dans l’aile » .

Par la suite , à cet age cruel ou développement identitaire se mêle joyeusement à l’éruption de spores volcaniques qui élisent refuge sur votre front le jour ou -évidemment - vous comptiez rencarder la blonde de service , mon père poursuivit l’entreprise de démolition de son ado de fils , lui reprochant , tenez vous bien , de marcher aussi « bossu » que Quasimodo , m’assenant de cruels « mais tien toi droit » et de « on va te fixer une planche dans le dos comme à Gaston » qui humiliaient au plus profond de son être votre humble Quasimodo serviteur .

Et drame : J’étais dès lors préconditionné pour devenir l’employé de bureau le plus désastreux qui soit après Gaston .

Nota Bene anti-Anpe : je re-précise , mon blog n’est qu’à prendre au 999ème degré . Evidemment .

Résultat ? Quand , vous , infâmes cloportes profiteurs du système , prenez dans la joie et la bonne humeur des bus tout sympas tout choupis , moi , pauvre de moi , sachez que tout traumatisé que je le suis , je passe par des affres dont nul ne suppose l’horreur sous jacente .

En général , ca donne ca :

Je marche tranquillement , occupé à réfléchir si Gilles de Robien mérite d’être empalé vif ou si lui faire frire les doigts de pieds dans un bac Quick serait plus raisonné , bref , je déambule sans trop me poser de questions , dans une démarche certes atypique , mais bon , encore à peu près dans l’ordre du raisonnable .

Et tout à coup , c’est l’apocalypse .
Sans exagération , bien sur .

Alors que j’avais à peine fini de décider du sort virtuel que je ferais un à Besson qui tomberait dans mes mains (Fear Factor est une usine à idées sadiques non négligeable , je dois bien le dire) , aucune nouvelle idée traversait mon esprit , ce qui l’amenait , en manque de matière première , à s’arrêter sur la futile considération que je marchais .

Et là , tout se complique .

Marcher , c’est encore à peu près simple si l’on y porte pas attention . Mais , et vous me maudirez après avoir lu ces quelques lignes avec la même vindicte que celle que porte Haddock au lieutenant Alan quand celui ci lui pose l’énigme « la barbe … au dessus , ou au dessous de la couverture , capitaine ? » , regardez vos pieds quelques secondes , et plus rien ne sera pareil .

L’art de dramatiser , y’a pas que TF1 qui le maîtrise .

Oui , regardez les , vos pieds . Et pour peu que votre prénom commence par un N , vous vous demanderez s’il est normal que vous les balanciez loin devant vous , ce qui implique que votre genoux soit effroyablement rigide , que votre dos soit guindé et que au final , John Wayne n’ait rien à vous envier .

J’avoue avoir une lourde tendance à me pourrir la vie .

Votre nom commence par un P ? Vous vous demanderez l’usage adéquat à faire de vos bras , tentant de les caler d’une manière pas trop grotesque de préférence , essayant vainement de les laisser se balancer comme le mec qui vous a doublé avec une vraie démarche virile , mais votre contrôle à vous ressemblera plus à la Gay Pride tendance 1978 qu’à l’allure de Pierce Brosnan faisant ses courses à Intermarché d’Oradour sur Glane .

Non , je ne fume rien d’autre que des Camels Médiums .

Lorsque je voguais l’air de rien du coté de mon université , histoire de voir si le droit ne serait pas une matière totalement , inutilement réverbative (je cherche toujours la réponse) , j’arrivais plus ou moins à marcher sans trop ressembler à un primate , ce qui était somme toute un tour de force indéniable me permettant l’espace de quelques heures de me fondre dans la masse des pingouins endimanchés , plus habitués , de toute évidence , aux contrées austères .

Cela jusqu'à ce que je tombe nez à nez avec Julie , « l’ex » .

Ne nous adressant plus la parole depuis 4 ans et de vains mots que j’aurais pu avoir , nos rencontres dans les couloirs d’UT1 recréaient l’espace de quelques furtives secondes l’ambiance de Psychose , où entachés d’une fierté décuplée , nos regards cherchaient par tous les moyens de faire mine de ne pas avoir reconnus l’autre .

A presque 24 ans , je peux difficilement dire que j’en suis pour autant quelqu’un de mature .

Sauf que . Si mon regard avait une tendance subite à se retrouver étonnamment accroché par le plafond de la fac , ou si la discussion de la moche de service me tenant la jambe prenait tout à coup un intérêt monstre , il était un indice subtil qui devait montrer à mon ex blonde que j’étais somme toute pas encore totalement « guéri » , et que d’une certaine manière , ces rencontres fortuites ne me laissaient pas franchement de marbre .

En moins de temps qu’il n’en faut à un kilo de plomb pour pulvériser la tête d’un Isaac Newton , je me retrouvais à sa vue en configuration de marche John Wayne - Terminator - Gay Pride 78 .

… Je veux être amputé des jambes , par pitié .

 

JohnWayne.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Kane - dans Nick Attitude
commenter cet article

commentaires

lsd 22/05/2007 16:21

ben oui je suis de toulouse, je t'ai meme rencontré en amphi l'an dernier et celui d'avant ainsi qu'aux cessions de septembre!!!Bon faudra se faire un c&c (avec tous ces indices si tu ne me reconnais pas je c plus koi dire! Ha si on se check sur msn!! :)

Kane 23/05/2007 10:05

Hey Ludo , désolé , comme tu ne mets pas ton mail , j'en oublie qui se planque derriere les pseudos !Quand tu veux pour le Command & Conquer !:)

lsd 20/05/2007 23:54

Kikou Nico je fais parti de ces "chanceux" que tu envies, qui prend tous les jours le bus... Je vais donc te faire profiter de ce bonheur: je me lève a une heure a laquelle tu n'oses meme pas révé le matin, ensuite je v prendre mon bus, je l'attend en moyenne 10 min (donc je me gèle le cul en le modissant) et ensuite je le prend et ce n'est que là que commence le réel plaisir à cotoyer des gens qui puent le matin comme le soir, qui viennent se froter a toi ou alors qui te racontes leur vie alors que tu as tout sauf envie de les écouter. Cela je le vie tous les jours 30min le matin et pareil le soir.C'est pourquoi qd je lis ce post et bien c moi qui t'envie de vivre en ville.Voilà c fini... (air connu) les exams donc faudra se voir a plus

Kane 21/05/2007 21:16

Comme bien souvent , il y'avait beaucoup de cynisme dans mes propos !Pour avoir longtemps fréquenté le 61 , le seul bus pas entièrement vissé par le constructeur , je sais la chance que j'ai d'etre au centre . N'empeche que je veux changer de pieds ."se voir" ? Tu es de Toulouse ?

rocepe 11/05/2007 22:18

"réverbative": allusion à la raideur des réverbères voire comparaison avec celle de ses jambes.
En fait, le petit nico (a quand les aventures de Kane voire de "The Killer") est surtout un déraciné, ni parisien (ils apprécieront ta version de leur ville), ni vraiment toulousain. Marseillais peut être pour les exagérations? Corse pour les études?
Bien français en tout cas: c'est l'un des (très très ) rares blogs où l'auteur semble prendre un malin plaisir à se ridiculiser et à se plaindre de lui-même...

Kane, si tu me lis, nous attendons de tes nouvelles.

Kane 13/05/2007 16:14

réverbatif , ca existe bien non ?Bah . Je suis trop fort pour Larousse .

Bonnie 11/05/2007 20:17

sinon on dit REBARBATIVE."Réverbative", ca n'existe juste pas.

Kane 13/05/2007 16:12

Damned ! Avec ce mot abracadabrantesque , j'apparais en première position sur google : http://www.google.fr/search?hl=fr&q=r%C3%A9verbative&btnG=Rechercher&meta=lr%3Dlang_fr

(Oh)Mandy 11/05/2007 19:27

Nul, je m'attendais à ce que tu t'étales par terre.Et j'ai pas compris le rapport avec le bus. 

Kane 13/05/2007 16:08

Cruelle . Mais bon , je me suis senti obligé de faire un nouveau post (après ta remarque) pour faire disparaitre celui la ...

chapline 11/05/2007 17:32

Trés agréable de lire des choses comme ca, c'est bien, continu, et bien la prochaine fois vas lui parler, les amourettes d'adolescents c'est important faut pas oublié..."Vas te faire foutre" serait il de trop?      

Kane 13/05/2007 16:14

Les brunes sont impulsives .